Titre: "La guerre actuelle est un bien" discours prononcé par Pierre Picton le 16 février 1915
Auteur: Picton, Pierre, b. 1896
Source: Archives du Collège de Saint-Boniface, Fonds Petit Séminaire, Académie Taché, Discours prononcés par ses membres aux réunions mensuelles, p. 61-63
Page 2 of 3

Transcription

62
de nouveau du gouvernement de cette nation catholique pour son mal-
heur, lorsque la guerre vint faire cesser cette tyrannie. Mainte-
nant l’on peut regarder avec confiance du coté de la blanche
basilique qui protège la France.
La guerre est venue et elle a entraîné
derrière toute une armée de vertus dans ce peuple. Les églises
sont remplies d’une foule recueillie, qui prie avec ferveur car là-bas
sur le front devant l’ennemi, un mari, un père, un frère, un fils est
parti et il fait bon de prier pour lui et de se consoler ainsi
de son absence et du danger où on sait sa vie. Les catholiques
fervents le deviennent davantage, les indifférents deviennent
fervents et les sectaires ralentissent leur fureur tandis que
d’autres se convertissent.
Nous savons ces soldats dans
les tranchées humides; tous ont des scapulaires, des médailles
du Sacré-Cœur et ils souffrent patiemment cette vie de tau-
pes. Ceux qui font le coup de feu ont le chapelet autour du bras,
ceux qui sont dans les tranchées inactifs, le disent tout
haut.
Après la vertu de piété et
de religion toutes les autres vertus sont ressuscités. Qu’ai-je
besoin de parler des milliers d’exemples de charités, dont la
guerre a été l’occasion; nous n’avons pas même besoin de
sortir du Canada pour en avoir un sublime exemple dans
l’œuvre de l’Aide à la France. Qu’ils sont multiples les exemples
de dévouement dans les hôpitaux, sur les champs de batailles et
partout. Voyez toutes ces infirmières religieuses et laïques qui se
dévouent au service des blessés. Cette vertu de dévouement est
poussé jusqu’à l’héroïsme.
Voyez ce soldat partant gaîment
pour protéger son pays contre l’envahisseur où il va se purger
s’il en a, à la fois des idées pacifistes excessives et des idées belli-
queuses!
Voyez-le maintenant ce soldat
dans ces trous de boue supportant avec joie, du moins avec gaîté
l’humidité et le froid et espérant toujours en la bonté de Dieu
pour la victoire et la paix pour les générations futures.
Voyez l’amour de la famille
retrempé et sanctifié par cet éloignement des ses membres. La lége-
reté en mode pendant la paix remplacée par un sérieux.
Les gens du peuple ignorants.

Ressources numériques sur l’histoire du Manitoba