Titre: Louis Schmidt, Mémoires, 1911-1912, extrait, p. 76-77
Auteur: Schmidt, Louis, 1844-1935
Source: Archives du Manitoba, MG9 A31, Dossier "Louis Schmidt Papers", p. 76-7
Page 1 of 2

Transcription

Enfin, au bout de quelques minutes qui nous parurent bien
longues, la capitulation fut signée, les hommes désarmés et
conduits en dedans des murs du Fort.
Le 8 décembre 1869 fut un jour mémorable pour nous. Outre
la prise de cinquante prisonniers et l’émanation de notre fière
proclamation, nous devions ce jour-là arborer le nouveau
drapeau du gouvernement Provisoire. (Flag hoisted Dec. 10. Copyist)
Ce drapeau a été conservé. Il avait un fond blanc, avec des fleurs
de lys et de trèfle, et un gros bison en relief, dans le bas.
Aussitôt après la grand’messe, que plusieurs d’entre nous
pouvaient aller entendre à la cathédrale, et le dîner, la cérémonie
commença. Il y avait déjà un mât dans le Fort, auquel était
hisse, le dimanche, la pavillon de la Compagnie. C’est là qu’on
mit le nôtre.

Ressources numériques sur l’histoire du Manitoba