Album de carte

Bien que la distance qui sépare le lac des Bois de la rivière Rouge ne soit que de quatre-vingt-dix milles, le pays change du tout au tout. Au lieu des lacs avec leurs îlots boisés, des ruisseaux limpides et rapides écumants, et des collines bombées couvertes de forêts de pins, un plat ininterrompu s'étend de tous côtés, de vastes prairies s'ouvrent là où l'Úil cherche en vain un point proéminent sur lequel se poser, et les rivières, richement bordées d'arbres d'une autre sorte, coulent avec langueur dans la plaine alluviale.
S. J. Dawson, "Report on the exploration of the country between Lake Superior and the Red River Settlement, and between the latter place and the Assiniboine and Saskatchewan", 1859.

La naissance du ManitobaImmigration et peuplementLa question des écoles du ManitobaLa Première Guerre mondialeLes femmes obtiennent le voteLa grève de 1919

Ressources numériques sur l’histoire du Manitoba