Title: Louis Schmidt, Mémoires, 1911-1912, extrait, p. 76-77
Author: Schmidt, Louis, 1844-1935
Source: Archives du Manitoba, MG9 A31, Dossier "Louis Schmidt Papers", p. 76-7
Page 2 of 2

Transcription

-77-
Riel fit un beau discours, comme il avait coutume d’en faire,
et j’y allai aussi me mon premier speech. De plus, pour fêter ce
grand jour, Riel permit pour la première fois à ses soldats de trin-
quer en l’honneur du nouveau drapeau. Il fit apporter une grande
chaudière rempli de liqueur, avec un gobelet à côté, et chacun
allait se servir à sa fantaisie.
Je ne puis m’empêcher de rapporter un fait assez comique au
sujet de ce drapeau.
Il y avait du côté de St. Boniface un vieux Français qui se
faisait appeler de docteur Pillard, et qui sympathisait complète-
ment avec nous. Il venait presque tous les jours au Fort. Il
demeurait sur le chemin que je suivais pour me rendre chez moi,
et j’arrêtais souvent le voir.
Le soir de ce jour, en m’en allant, je le vis à sa porte,
gesticulant, et montrant le poing du côté du Fort, en proférant
des paroles indignées : « Comment, disait-il, vous avez arboré le
drapeau blanc, ce drapeau abhorré et symbole de la tyrannie que
j’ai traversé les mers pour ne point voir! Ah! cela ne vous
portera pas bonheur. »

Digital Resources on Manitoba History