Title: Raymond Bernier, Notes pour un débat sur le féminisme organisé par Le Cercle La Vérendrye, extrait
Author: Bernier, Raymond
Source: Archives de la Société historique de Saint-Boniface, Fonds Raymond Bernier, 0069/1400/82
Page 5 of 10

Transcription

X
La crise du pain est le fond de tout le
féminisme, c’est la transformation
profonde des opérations de commerces
et de productions, c’est le machinisme
et ses conséquences, l’instabilité des
fortunes, le luxe, les appétits
la crise, poiltico-religieuse qui a forcé
la femme à sortir du foyer pour gagner
son pain. Qui l’en empêcherait, n’a-t-
elle pas le droit à la vie? En serions
nous rendu à agir comme les anciens
qui permettaient de tuer les filles à leur naissance
quand elles présageaient d’être une charge
à la société! La femme adresserait-elle
en vain au Père céleste ces paroles
sublimes « Donnez-nous aujourd’hui
notre pain quotidien »? Non, puisque
elle a droit au ciel, conséquemment
le droit de vivre,elle a aussi le droit
et le devoir d’entretenir cette vie.
Puisque pour vivre il faut mangé, il y
va de soi que les unes iront chercher
gagner leur miche de pain à l’usine
les autres dans les différentes professions
et dans les diverses carrières et fonctions.

Digital Resources on Manitoba History