Title: Noël-Joseph Ritchot journal intime du 24 avril 1870, extrait, p.11
Author: Ritchot, Noel-Joseph, 1825-1905
Source: Archives de la Société historique de Saint-Boniface, Fonds Noël Ritchot, Journal de l'abbé Ritchot, 1870, 0287/155/4, p. 11
Page 1 of 1

Transcription

qu'en conséquence j'avais a observer que
je nous n'avions rien à faire tant que nous
ne savions pas à quoi nous en tenir
d'une manière officielle.
L'on répondit que nous étions officielle-
ment reconnu puis que lui-même
était venu me faire visite au nom de
tous ses collègues, qu'aujourd'hui _
ils étaient délégués Sir John et lui
par les ministres pour nous entendre.
Je lui répondis que nous étions fort na-
varés [navrés] de cela, qu'en particulier
je le remerciais beaucoup, mais que
je me permettrais de lui observer que
ça ne nous mettait pas en force au-
près de nos constituants si aux yeux
du publique qui aura droit bien-
tôt à ce que nous lui rendions comp-
te quelque soit le résultat de notre
mission - il me dit qu'en chambre
Sir John avait dit que
nous nous et qu'on
que nous allons être entendu
Tant cela est magnifique et
mais ça ne nous met pas en forme
nous - Ils promirent alors
de répondre à notre lettre de-
mande par écrit.
Nous disons que l’Amnistie Générale est
une condition sine qua non de
nos arrangements.
N. B. J'aurai fais mes observations
sur du .

Digital Resources on Manitoba History