Title: Lettre du 10 avril 1894 de Thomas-Alfred Bernier à P. Boucher de la Bruère, extrait
Author: Bernier, T. Alfred (Thomas-Alfred), 1844-1908
Source: Archives de la Société historique de Saint-Boniface, Fonds Corporation archiépiscopale catholique romaine de Saint-Boniface, Série Taché, T51200
Page 1 of 1

Transcription

moi, même parmi nos meilleurs amis
comme Mr. de Boucherville et d’autres,
c’est que nous n’avons d’autres recours
pratiquement qu’aux tribunaux, et que
nous devions nous en tenir à leur
décision, aussi bien au Nord Ouest
qu’au Manitoba. Toute intervention
politique serait inefficace. Nous
ne réussirions qu’à faire battre,
peut être, le gouvernement actuel pour
lui substituer un autre gouverne-
ment dont les dispositions nous se-
raient encore plus hostiles. ou dont
l’impuissance serait égale à la mau-
vaise volonté. Les beaux discours
n’y feront pas grand chose. L’on
espère que le haut clergé verra
l’opportunité de soutenir le gou-
vernement actuel et d’admettre
qu’il n’a pas pu faire davantage.
Voilà à peu près le résumé de
la situation ici./
Il est certain du reste que les
ministres sont sur des épines.
On redoutait l’approche du débat
sur ma proposition. Ça été
un soulagement pour beaucoup
quand ils ont pu saisir le ton
que j’entendais donner à la dis-
cussion. Bowell n’a pu le dis-
simuler. En venant à moi, il
me dit : I am glad to see that you
are not so wicked as I was told”
On s’attendait à une charge à
fond de train./
J’ai

Digital Resources on Manitoba History